Bibliographie

Mémoires et essais de l’époque

anonyme :

Mémoire historique sur Fouché de Nantes, maintenant duc d’Otrante par un anglais, Paris, Delaunay/Egron, 1815.

Barras (Paul) :

Mémoires, Paris, librairie Hachette, 1896.

Bausset (L.F.J.) :

Mémoires, Paris, Levavasseur, 1829.

Chastenay (comtesse Louise de) :

Mémoires de Mme de Chastenay 1771/1815, Paris 1896.

Boigne (comtesse de) :

Récits d’une tante, Paris, Emile-Paul frères, 1921.

Bonaparte (Jérôme) :

Mémoires et correspondance du Roi Jérôme, Paris, Dentu, 1866.

Chateaubriand :

Mémoires d’Outre-tombe, Garnier, Paris, 2003.

Desmarets (Pierre-Marie) :

Témoignages – quinze ans de haute police, éd. Grasilier et Savine, Paris, 1900.

Fouché (Joseph) :

Mémoires de Joseph Fouché duc d’Otrante, Paris, 1824 (première édition).

Mémoires, introduction et notes de Louis Madelin, Paris, Flammarion, 1955.

Mémoires, présentées par Edwy Plenel, Paris, Arléa, 1993.

Fleury de Chaboulon (Edouard) :

Les Cent-jours. Mémoires pour servir à l’histoire de la vie privée, Londres 1820.

Frénilly (baron de, François) :

Souvenirs, introduction et notes par Arthur Chuquet, Paris, Plon, 1909.

Gaillard (Maurice-André) :

Un ami de Fouché, d’après les mémoires de Gaillard, par le baron Despatys, Paris 1911.

Jullian (de, Pierre) :

Souvenirs de ma vie, depuis 1774 jusqu’en 1814, Paris, Bossange et Masson, 1815.

Nodier (Charles) :

Portraits de la Révolution et de l’Empire, Paris, Tallandier, 1988.

Pasquier (Etienne-Denis) :

Histoire de mon temps. Mémoires du chancelier Pasquier, publiées par le duc d’Audiffret-Pasquier, Paris, 1893/1894.

Planat de la Faye (N.Louis) :

Vie de Planat de la Faye, Paris, Paul Ollendorff, 1895.

Pontecoulant (comte de) :

Souvenirs historiques et parlementaires, Paris, Michel Lévy, 1865.

Regnier (Auguste) :

Habitations des personnes célèbres dessinées d’après nature : Fouché, à Ferrières-en-Brie, Paris, 1832.

von Schaden (Adolph) :

Meister Fuchs oder humoristischer Spatziergang von Prag über Wien und Linz nach Passau,  (Maître Reanrt ou promenade humoristique de Prague à Passau par Vienne et Linz), Dessau, 1823.

Sérieys (Antoine) :

Fouché – sa vie privée, politique et morale, depuis son entrée à la Convention jusqu’à ce jour, Paris, Mathiot, 1816.

Thibaudeau (Antoine) :

Mémoires 1799-1815, Paris, Plon, 1913.

Essais postérieurs

Brébisson (Jean de) :

Fouché duc d’Otrante, républicain, impérialiste, royaliste, Paris, Gabriel Beauchesne et Cie, 1906.

Buisson (Henry) :

Fouché duc d’Otrante, avant-propos de Boris Pregel et préface de Jean Savant, Bienne (Suisse), éditions du Panorama, 1968.

• Bonnefons (André) :

Un allié de la France, Frédéric-Auguste, premier roi de Saxe et Grand Duc de Varsovie, librairie académique Perrin, 1902.

Caprin (Giuseppe) :

I nostri nonni – pagine di vita triestina dal 1800 al 1830, Trieste, Stab. Art. Ti. G. Caprin editore, 1888, p. 127 (réédité en 1973 par les Edizioni «Italo Svevo»).

Castelot (André) :

Fouché, Paris, Librairie Académique Perrin, 1990.

Collectif :

Crime et châtiment dans le roman populaire du XIXe siècle – article de F. Larsson : «Les mémoires du diable ou l’apprentissage infernal», Limoges, PULIM, 1994.

Despatys (baron) :

Un ami de Fouché d’après les mémoires de Gaillard, Paris, Plon, 1911.

Dollot (René) :

Trieste e la Francia 1702-1958 – Storia di un consolato, Trieste, Istituto giuliano di storia, cultura e documentazione, 2003, 273 pages.

Duhamel (Jean) :

A Trieste sur les pas des français, Trieste, Tipografia Renato Fortuna, 1950.

Etevenaux (Jean) :

Fouché, Bourg-en-Bresse, éd. La Taillanderie, 1990.

Fleuriot de Langle :

Elisa, soeur de Napoléon, Paris, Denoel, 1947.

Lavoir (Baptiste) :

Les Fouché, Paris, Archives et Culture, 1993.

Lignereux (Aurélien) :

Gendarmes et policiers dans la France de Napoléon – le duel Moncey-Fouché, Service historique de la Gendarmerie nationale, Maison-Alfort, 2003.

Ligou (Daniel) :

Dictionnaire de la franc-maçonnerie, Paris, PUF 1987.

Lecas-Dubreton :

Junot dit «La Tempête», Paris, Gallimard, 1937.

Liris (Elisabeth) :

L’Allier en Révolution – sur les pas de Fouché représentant en mission, éd. du Roure, Neyzac, 2000.

Lumbroso (Alberto) :

Le duc d’Otrante et son portefeuille inédit, Rome, 1905.

Giuseppe Fouché duca d’Otranto, Pinerolo, Tipografia Sociale, 1901.

Madelin (Louis) :

Fouché. Edition la plus récente : Nouveau Monde éditions / Fondation Napoléon, Paris 2002 ; édition utilisée : librairie académique Perrin, Paris 1955.

Marmottan (Paul) :

Elisa Bonaparte, Paris 1898.

La grande-duchesse Elisa et Fouché, Paris 1926.

Masson (Frédéric) :

Napoléon et sa famille, Paris, Société d’études littéraires et artistiques, 1904.

Moulin (Antonin) :

Le grand amour de Fouché : Ernestine de Castellane, Paris, libr. Académique Perrin, 1937.

Prudhon (Pierre-Joseph) :

Commentaires sur les mémoires de Fouché, Paris, Clément Roche, 1900.

Querard et Jannet :

Supercheries littéraires dévoilées – article «Fouché» Paris, Paul Daffies, 1870.

Rigotard (Jean) :

La police parisienne de Napoléon, Paris, Tallandier, 1990.

Rouchette (Thérèse) :

Le dernier des Régicides : Antoine-Claire Thibaudeau, La Rouche-sur-Yon, Centre Vendéen de recherches scientifiques, 2000.

Savant (Jean) :

Tel fut Fouché, l’homme qui gouverna Bonaparte, Paris, Fasquelle Editeurs, 1955.

Tamaro (Attilio) :

Storia di Trieste, Trieste, Edizioni Lint, 1976.

Tulard (Jean) :

Joseph Fouché, Paris, Fayard, 1998.

Weil (M.-H., Commandant) :

Joachim Murat, Roi de Naples, Paris, Fontemoing, 1910.

Zweig (Stefan) :

Joseph Fouché, Paris, Grasset, 1931.

Romans et théâtre

Aubry (Octave) :

Le roi perdu, Paris, Fayard, 1924.

Balzac (Honoré) :

Une ténébreuse affaire, Paris, Gallimard, 2003.

Morand (Paul) :

Venises, Paris, Gallimard, 1971.

Nodier (Charles) :

Jean Sbogar, Pavillons-sous-Bois, éditions Ressouvenances, 1986.

Mademoiselle de Marsan, Paris, Aubier, 1992.

Thiergen (Adalberto) et Generini (Pietro) :

I misteri di Trieste, Trieste, Pisani, 1882 (publié également en 1851 dans un journal local de Trieste, «Il Diavoletto»).

Verne (Jules) :

Mathias Sandorf, Paris, Hachette, 1975.

Articles en allemand

Daniek (Edmund) :

«Joseph Fouché als Emigrant in Osterreich», dans Historisches Jahrbuch des Stadt Linz 1961, p. 139/162 ;

Hinterleitner (Reinhold) :

«Die Linzer Polizeidirektion in der ära Metternich», dans Historisches Jahrbuch des Stadt Linz, 1976 (1977) p. 11/78.

Sturmberger (Hans) :

«Fouchés Linzer asyl – das stadtpalais Weissenwolff», dans Land ob der Enns und Osterreich, Linz,1979, p.588/590

Articles en français

Bertier de Sauvigny (Guillaume) :

«Fouché riposte à Chateaubriand», dans Société Chateaubriand, 1995, n. série, n° 37, p. 36.

Bossetti (Gilbert) :

«La mort choisie. De la vocation suicidaire des austro-triestins», dans Novecento, n° 1, Trieste, Grenoble, 1983, p. 72.

«Le mythe de Trieste dans le roman contemporain», dans Novecento, n° 3, Trieste, Grenoble, 1984, p. 251.

Claudon (Francis) :

«Trieste ville magique ou ville maudite ?», dans Atti del Congresso del Quidicennale « Trieste e la Francia », edizioni Italo Svevo, Trieste, 1986, p. 98.

Collectif :

Revue Critique – «revue générale des publications françaises et étrangères» – les mystères de Trieste, n° 435/436, août/septembre 1983, tome XXXIX.

Dédéyan (Charles) :

«Les romantiques français à Trieste», dans Atti del Congresso del Quindicinnale « Trieste e la Francia », edizioni Italo Svevo, Trieste, 1986, p. 53.

Dollot (René) :

«Le premier exil du roi Jérôme à Trieste (1814)», dans la Revue d’Histoire Diplomatique de 1938, p. 55/64 et 154/178.

«Le dernier voyage et la mort des Mesdames Adelaïde et Victoire (1799-1800)», dans Le Correspondant du 10/03/1951, p. 728.

Liris (Elisabeth) :

«On rougit ici d’être riche», dans Annales historiques de la Révolution Française, 1995, n°300.

Salvi (Dora) :

«Trieste : les deux exils de Fouché», dans La revue du Commissaire de Police, n° 38, Janvier 1952, Paris, p. 16.

Sapori (Julien) :

«Sur les pas de Fouché en exil», dans Revue de la Gendarmerie Nationale, n° 214, mars 2005, p. 108.

Tulard (Jean) :

«Un ministre de la police en exil», dans Revue de l’Institut Napoléon, 1962, p. 177.

«Le mythe de Fouché», dans L’Etat et sa police en France (1789-1914), Paris, 1979,  p. 27.

Articles en italien

Cesari (Giulio) :

«Un ospite diabolico : Fouché» dans Rivista mensile della città di Trieste, agosto 1932. p. 289.

«I romanzi triestini di Nodier», dans Rivista Mensile della città di Trieste, agosto 1913.

Incontrera (Oscar de) :

«Pubblicazioni e ricerche archivistiche sugli esuli napoleonici a Trieste», dans La Porta Orientale, Trieste, 1940, n°11-12 ; 1941, n° 3-4, 5-6-7, 8-9-10 ,11-12 ; 1942, n° 1-2-3, 4-5, 6-12.

«Fouché à Trieste», dans La Porta orientale, Trieste, 1945, n° 1-3.

«Il rimpatrio delle salme di Fouché et la sua primitiva tomba a San Giusto», dans l’Archeografo triestino, Trieste, 1947, volume  XII-XIII, pages 27.

«Gli esuli napoleonici a Trieste – nei documenti inediti del console di Spagna de Lellis», dans l’Archeografo Triestino, Trieste, première partie : 1946, volume X-XI, p.113 ; déuxième partie : 1947, série IV, volume XII-XIII, p.241.

«Storiografi del perido napoleonico», dans Centro studi per la storia del Risorgimento, Università di Trieste, 1955, vol. III, p. 181.

«Le grand amour de Fouché, Ernestine de Castellane – esame critico dell’omonimo volume di Madellin», dans La Porta orientale, Trieste, 1947, n° 11-12.

Plitek (Venceslao) :

«Napoleonidi a Trieste», dans l’Archeografo triestino, Trieste, 1924, volume 39e, et 1926, volume 41°, et 1927/28, volume 42°.

Stefani (Giuseppe) :

«Trieste e l’Austria dopo la Restaurazione», dans l’Archeografo Triestino, vol. LII-LIII, 1940/41.

«Bonapartisti triestini»,  dans La Porta orientale, Trieste, 1932, p. 450 et 562.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s