Un projet ambitieux

La réalisation d’un «Dictionnaire» consacré à Joseph Fouché pouvait paraître une gageure tant ce personnage incontournable du Consulat et du Premier Empire a déjà été l’objet d’innombrables ouvrages.

«La Société d’études sur Joseph Fouché et son temps» a été fondée en 2010 par des passionné(e)s d’histoire.

Nous ne sommes pas des «amis» de Fouché et notre but n’est pas de célébrer ou de noircir cet homme d’État qui joua un rôle essentiel dans l’histoire de France pendant deux décennies, mais de stimuler la recherche historique et la réflexion sur ce «singulier personnage qui frappa Napoléon d’une sorte de terreur» (Balzac).

Mois après mois, les membres de l’association réalisent des notices qui toutes, sous un angle ou un autre, permettent de mieux comprendre ce personnage hors du commun.

Quarante-et-une notices ont été désormais rédigées et validées : vous en trouverez la liste ci-dessous :

• Aix-en-Provence (Alain Pillepich)

• Ambassadeur du Directoire (Olivier Varlan)

• Arras, pierre angulaire d’un destin (Christian Porte)

• Philippe Buonarrotti, protégé de Fouché (Christian Porte)

• Les censeurs (Christian Porte)

• Charlotte de Robespierre (Bernard Hautecloque)

• La commission de gouvernement de 1815 (Olivier Varlan)

• Fouché à Dresde (Bernard Hautecloque)

• Fouché, manipulateur du communisme naissant (Christian Porte)

• Descendance de Fouché (Julien Sapori)

• Les exilés napoléoniens (Julien Sapori)

• Joseph Fiévée (Christian Porte)

• «Frère» Fouché : franc-maçon pour mieux servir ses ambitions (Christian Porte)

• Héraldique de Joseph Fouché (Raymond Lévy)

• Duel au sommet pour une présidence contestée du club des Jacobins (Christian Porte)

• Le Journal des débats (Christian Porte)

• Marie-Anne-Adélaïde Lenormand (Christian Porte)

• Lettre de Luxembourg (Christian Porte)

• Lettre de Stupinigi (Christian Porte)

• La liberté de presse sous surveillance (Christian Porte)

• Le maréchal Bon-Adrien Janot de Moncey  (Christian Porte)

• Le moniteur : «La Gazette de France (Moniteur Universel)» (Christian Porte)

• Jean Moulin (Jean Etévenaux)

• L’Oratoire (Bernard Hautecloque)

• Prague 1817/1818 (Bernard Hautecloque)

• Vénérable de la loge jacobine «Philatèles» (Christian Porte)

• Robespierre/Fouché : une relation en lettres de sang (Christian Porte)

• Les Rosati dArras (Christian Porte)

• Thibaudeau (Julien Sapori)

• Lettre de Valladolid (Christian Porte)

• Balzac et Fouché (Julien Sapori)

• Fouché dans «Madame Sans Gêne» de Victorien Sardou (Bernard Hautecloque)

• Junot (Bernard Hautecloque)

• Dernier gouverneur des provinces illyriennes (Julien Sapori)

• Trieste (Julien Sapori)

• Fouché et les suisses (Alain-Jacques Tornare)

• Les obsèques (Julien Sapori)

• Fouché, ministre de la police en 1799 (Julien Sapori)

• Fouché, ministre de la police en 1804 (Julien Sapori)

• Ministère de la Police générale (organisation) (Julien Sapori)

• Napoléon – son opinion sur Fouché (Julien Sapori)

Vingt-six autres sont en cours de rédaction.

Le nombre des contributeurs augmente. Bref, tout va bien !

Bonnes vacances à tous et nous vous donnons rendez-vous dès la rentrée de septembre pour faire un nouveau point sur notre projet.

JulienSapori
Julien Sapori
Président de «La Société d’études sur Joseph Fouché et son temps»
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s